Historique


 
1967 : les coopératives de Lorraine se regroupent au sein du GRC – Groupement Régional de la Coopération de Lorraine.
 
Années 70 : elles sont rejointes par les Mutuelles lorraines.
 
1987 : les associations rejoingnent le groupement pour former le GRCMA – Groupement Régional de la Coopération, de la Mutualité et des Associations de Lorraine.
 
1997 : la structure change de dénomination pour devenir la CRESL – Chambre Régionale de l'Economie Sociale en Lorraine.
 
2001 : sous l'impulsion du Président Pierre CHARLES, la CRESL installe son siège social à la Maison de la Mutualité et recrute son premier permanent.

Toujours en 2001, une initiative régionale rassemblant l'Etat, la Région, la Caisse des Dépots et les représentants de « l'utilité sociale » (Economie Sociale et réseaux de l'insertion) consacre la prise en main du projet de fonds territorial par les acteurs de l'ES.

A la même période, toutes les CRES(S) se regroupent au niveau national pour former le CNCRES – Conseil National des CRES. L'instance adhère au CNLAMCA – Conseil National de Liaison des Activités Mutualistes, Coopératives et Associatives, qui deviendra ultérieurement le CEGES - Conseil des entreprises, Employeurs et Groupements de l'Economie Sociale.
 
2003 : 3 études portées par la CRESL sont lancées :
  • Structuration de l'ES par la CRESL

  • Finalisation d'un fond territorial lorrain

  • Mise en place d'un centre de ressources.
     

2004 : Lorraine Active est créée.

Les partenaires ouvrent alors une réflexion régionale sur la problématique de la structuration d'un service d'intérêt général d'accompagnement des projets avec une dimension « professionnalisation ». Une première réponse est donnée avec l'action nationale de consolidation de l'utilité sociale portée par l'Etat et la Caisse des dépôts.

La démarche nationale est appropriée en région Lorraine. Le but est de créer un réseau régional d'accompagnement pertinent, coordonné et optimisé. La CRESL a activement travaillé à la mise en place d'un outil d'accompagnement au montage de projet et à la professionnalisation : le C2RA - Centre Régional de Ressources et d'Animation.

En janvier 2004, la CRESL lance l'étude en recensant les ressources et besoins des structures de l'ES et de l'Insertion par l'Activité Economique. La base de données constituée sera ensuite remise au Pole Lorrain d'Utilité Sociale - PLUS - pour poursuivre le travail.
 
2005 : L'étude de finalisation du C2RA est mise en oeuvre avec une démarche participative associant alors les 4 Dispostifs Locaux d'Accompagnement - DLA, les têtes de réseaux régionales et les financeurs.


L'ensemble des partenaires validant ainsi la création d'une structure spécifique sous format associative ayant 2 missions définies:
  • Initier, créer et constituer un pôle de développement de l'ES en Lorraine (PLUS)
  • Assurer la mission de C2RA en Lorraine
Le PLUS apparaît alors comme "un outil technique au service du politique".

2006 : Le Conseil Régional, la Caisse des dépôts et l'Etat (en tant que financeurs) ainsi que la Conférence Permanente des Coordinations Associatives et la CRESL (en tant que pilotes non financeurs) signent un accord cadre pour le PLUS.
En mai 2006, le PLUS devient « opérationnel » avec le recrutement d'une chargée de mission.
 
Cette année toujours, est créée une formation universitaire (Bac+5) spécialisée dans l'ESS en partenariat avec l'Université d'Economie, de Droit et de Gestion de Metz.

2008 : La CRESL coordonne alors les candidatures et la communication autour de la représentation de l'Economie Sociale et Solidaire au sein du Conseil des Prudhommes.

2012 : De nouvelles personnes intègrent le Conseil d'Administration de la CRESL au titre de Personnes Qualifiées afin de représenter des secteurs essentiels : l'Université de Lorraine (en lien notamment avec le Master ESS) et le secteur de l'Insertion par l'Activité Economique, et ce afin de permettre la représentation de l'ensemble de l'Economie Sociale et Solidaire au sein de la CRESL.

2013 : Première édition de la Journée "A l'unisson" organisée dans le cadre du mois de l'ESS pour sensibiliser les jeunes lorrains à l'ESS - 1400 lycéens concernées.

2014 : Mise en ligne du portail Achats Responsables en Lorraine, projet mené en partenariat avec le Fonds Social Européen et le Conseil Régional de Lorraine visant à favoriser les liens entre entreprises de l'ESS et acheteurs publics et privés.